Actualités

Mars 2017 - De nouveaux locaux pour Artenum Toulouse

L’équipe d’Artenum est heureuse de vous informer qu’à la suite de l’augmentation de ses effectifs, la filiale toulousaine a changé de locaux le 17 mars 2017. Ce nouvel espace est situé 20 rue Hermès 31520 Ramonville St Agne, au sein du Parc Technologique du Canal.

L’équipe est désormais joignable à cette nouvelle adresse et conserve ses numéros de téléphone.

Janvier 2017 - Nouveautés 2017 pour SPIS-Services

Artenum et toute l’équipe SPIS-Services vous présentent leurs meilleurs vœux pour l’année 2017. En ce début d’année, nous avons plusieurs nouvelles à vous communiquer :

Nous avons le plaisir de vous annoncer l'arrivée d'un nouveau membre au sein de l’équipe, Amandine Champlain, qui sera en charge de SPIS-Services pour Artenum. Ayant récemment obtenu le titre de docteur, elle a étudié la charge et le transport électrostatique de poussières lunaires en développant de nouveaux moyens expérimentaux et en modélisant ces derniers avec le logiciel SPIS.

Une nouvelle session de formation à l’utilisation de la dernière version de SPIS est prévue les 27 et 28 Mars 2017 à l’ONERA Toulouse (France).

Artenum et l’ONERA sont actuellement dans la phase finale du développement d’une nouvelle fonctionnalité SPIS-Services permettant de configurer et de lancer la modélisation d’effets de radiation basée sur la bibliothèque Geant4 et d’utiliser ses résultats pour modéliser les effets de charge interne sur un composant sensible d’un appareil spatial. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de cette nouvelle fonctionnalité.

Plus d'informations sont disponibles sur le site SPIS-Services.

Novembre 2016 - Publication de 3 offres de stage

Septembre 2016 - SPIS-Services automne 2016: lancement de nouveaux services et outils

Artenum et ONERA sont fiers de vous annoncer la nouvelle version de l'offre de service pour la modélisation des interactions plasma-satellites, SPIS-Services. L'offre SPIS-Services Edition Fall 2016 - SC Applications inclut désormais des formations mises à jour, de nouveaux services de support et l'accès à un nouvel ensemble d'outils avancés.

SPIS (pour Spacecraft Plasma Interaction System) est un logiciel open-source développé pour modéliser les interactions plasma-satellites et plus particulièrement les charges de surface (voir www.spis.org).

L'offre SPIS-Services propose, en plus du logiciel SPIS, de nombreux services de support comme: des formations, des contrats d'assistance et des études avancées.

Pour soutenir ces offres et suivre les évolutions des besoins des utilisateurs de SPIS, SPIS-Services propose l'accès à "SPIS-Services Edition Fall 2016 - SC applications".

"SPIS-Services Edition Fall 2016 - SC applications" propose des nouveautés variées comme l'intégration de l'éditeur de géométrie EDGE (ExtendeD Gdml Editor) qui permet de créer et d'éditer des fichiers GDML.

Plus d'informations sont disponibles sur le site SPIS-Services SPIS-Services.

SPIS-Services est opéré en partenariat par Artenum et ONERA.

Avril 2016 - Présentation des derniers travaux d'Artenum sur les interactions plasma-satellite à la 14ème Spacecraft Charging Technology Conference (SCTC 2016) à l'ESA-ESTEC, Pays-Bas

Artenum a participé à la 14ème Spacecraft Charging Technology Conference qui a eu lieu du 4 au 8 Avril au centre ESA-ESTEC aux Pays-Bas. Cet évènement international est dédié aux interactions entre les plasmas spatiaux et les satellites ainsi qu'aux environnements radiatifs.

Artenum a présenté l'intégration du logiciel de radiation ESA/GRAS au sein du logiciel SPIS-IC ainsi qu'un nouveau éditeur de géométrie GDML. Ces deux développements sont basés sur l'IME Keridwen.

L'intégration GRAS au sein de SPIS a pour but de simplifier l'analyse des effets couplés de la radiation et la charge électrostatique interne grâce à des simultations couplées au sein d'un Environnement de Modelisation Intégré (IME) commun. Cette approche multi-physique/multi-modèle devrait permettre de répondre aux nouveaux enjeux scientifiques et technologiques de futures missions comme ESA/Juice et aux constellations massives de satellites commerciaux.

Dans le domaine spécifiques de l'analyse de radiation, des outils des reférence comme ESA/Gras ou GEANT-4 necessitent une description de géométrie des satellites dans le format GDML pour Geometrical Description Markup Language. Cependant, jusqu'à maintenant peu de logiciels totalement fonctionnels étaient disponibles dans la communauté. Dans la plupart des cas, les utilisateurs devaient éditer leur fichier GDML à la main, ce qui peut se révéler être très long. Pour répondre à ce manque, Artenum a proposé et developpé un nouveau éditeur de géométrie GDML, appellé EDGE pour ExtendeD Gdml Editor.

Il est prévu que ces deux outils soient disponibles par le biais de l'offre SPIS-Services.

Février 2016 - Première version de GEFICOT, un simple outil pour la cohérence des fichiers geo

Le format de fichier geo est un format de géométrie défini par le logiciel Gmsh actuellement utilisé dans le logiciel SPIS. Un fichier geo représentant une géometrie complexe peut être très conséquent et s'il contient des incohérences, elles peuvent être longues et complexes à résoudre. Ainsi, Artenum a développé un simple outil pour corriger différents problèmes que les utilisateurs peuvent rencontrer comme un conflit d'identificateur ou une duplication de géométrie.

GEFICOT est un projet open-source basé sur l'environnement de modélisation intégré (IME) Keridwen. Vous pouvez retrouver plus d'informations et le télécharger sur la page dédiée au projet GEFICOT.

Octobre 2015 - SPIS-Services : une nouvelle offre de services pour l'étude des effets de charge électrostatique sur les satellites avec SPIS

Dans le cadre d'un partenariat industriel, Artenum et l'ONERA viennent de lancer une nouvelle offre de services, nommée SPIS-Services, dédiée à la modélisation des interactions entre les plasmas spatiaux et les satellites gràce au logiciel SPIS.

SPIS est dédié à la modélisation des interactions plasma-satellite, en incluant les effets de charge électrostatique sur les satellites. Amorcé au début des années 2000, SPIS est aujourd'hui devenu la référence européenne dans son domaine.

Spécifiquement conçu pour simplifier l'utilisation de SPIS dans un contexte industriel, SPIS-Services propose des formations, des contrats d'assistance et des études avancées à la demande.

SPIS-Services est basée sur la version open-source de référence de SPIS mais vise aussi à fournir des outils de pré et post traitement complémentaires.

Vous pouvez retrouver plus d'informations sur le site internet dédié de SPIS-Services.

Juin 2014 - Présentation des dernières évolutions de SPIS à la 13ième Spacecraft Charging Technology Conference (SCTC 2014), Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Californie.

Les dernières évolutions de SPIS ont été présentées, dont la gestion des plasmas poussiéreux pour la modélisation des environnements lunaires et d'astéroïdes. Artenum est ici l'origine du développement d'un module de SIG dédié, permettant de modéliser de manière fine la topographie environnant les véhicules-sol ou landers.

Mai 2014 - Formation développeur SPIS, ESA/ESTEC, Noordwijk, Pays-Bas

Adopté par une communauté de plus de près de mille personnes à travers le monde, le logiciel open-source SPIS est devenu de facto le logiciel de référence dans le domaine de la modélisation des interactions plasma satellite. La communauté d'utilisateur se mue aujourd?hui en communauté de contributeurs et d'experts actifs.

Afin d'accompagner cette dynamique, l'Agence Spatiale Européenne (ASE/ESA) a demandé aux acteurs historiques du projet, Artenum et l'ONERA, de mettre en place une formation développeur SPIS et destinée à l'ensemble de la communauté de l?environnement spatiale.

Dans le cadre de cette formation, seront aussi abordées les technologies logicielle sous-jacentes, comme les outils Artenum Keridwen, Penelope, Frida et Cassandra.

N?hésitez pas à vous référer au site de la communauté SPINE pour plus d?information.

Décembre 2013 - Release de Cassandra 2.5.6

Cassandra est un outil de visualisation scientifique 3D sur base VTK et Java. Cette nouvelle version de Cassandra intègre de nouvelles fonctionnalités, dont la possibilité d'exporter et de recharger les pipelines de visualisation sous forme de scripts Python/Jython. Elle intègre aussi de nouveaux traitement comme des fonctionnalités de «picking» avancées, développés pour répondre aux besoins du projet SPIS-SCI. Enfin, le packaging Cassandra 2.5.6 a été revu pour respecter les dernières normes Artenm, dont une compilation normalisée avec Apache Maven et la création d?un bundle OSGi.

N'hésitez pas à essayer Cassandra.

Octobre 2013 - Première release publique de Keridwen, ouverture du site communautaire www.keridwen.org

Après une période de validation dans le cadre de plusieurs applications métier, dont le logiciel SPIS, Keridwen est enfin mise à la disponibilité des communautés scientifique et open-source. Au-delà du strict concept d'IME, Keridwen doit être considérée comme un ensemble cohérent d?outils destinés au calcul scientifique.

Un site dédié a été ouvert afin de permettre à la communauté de participer à l'aventure.

Septembre 2013 - Présentation de la chaîne de validation automatisée de logiciels scientifiques aux journées JDEV 2013

La validation des logiciels scientifiques est un enjeu critique et présente des difficultés spécifiques.

De nombreux codes scientifiques produisent des résultats sous la forme de champs de valeurs déployés sur des maillages 2D et 3D et présentant de manière intrinsèque des fluctuations statistiques naturelles sans que cela ne constitue pour autant une erreur. Les simples tests unitaires, binaire et portant sur une valeur unique, ne peuvent répondre à ces contraintes. Afin de raiter ces enjeux de non-régression des logiciels de calcul, un outil général de comparaison de champs sur maillage a été développé dans le cadre de la bibliothèque Penelope. Cette fonctionnalité été intégrée à une chaine de validation automatique, permettant d'effectuer de manière automatique et systématique des simulations de test et d'en comparer les sorties à des valeurs de référence.

Cette solution innovante a été présentée dans le cadre des JDEV 2013 à l'école Polytechnique, Palaiseau, France.

Mars 2013 - Juin 2013 : Présentation de l'IME distribué Keridwen au Web3D symposium 2013 : « Collaborative modelling and concurrent scientific data analysis: Application case in space plasma environment with the Keridwen/SPIS-GEO Integrated Modelling Environment », San Sebastian, Espagne

Parce que les équipes d?experts sont géographiquement distribuées partout en Europe, l?utilisation des outils en modélisation de l?environnement spatial, comme SPIS, fait apparaître la nécessité de capacités de collaboration distantes et d?utilisation en contexte distribué, que les Environnement Intégré de Modélisation (EMI/IME) doivent prendre en charge. Dès sa conception, Keridwen a cherché à adresser ces nouveaux enjeux, en particulier au niveau des outils de post-traitement. Dans ce cadre, les nouvelles fonctionnalités de visualisation 3D collaborative, dont le service expérimental Cassandra Cloud ont été présentés lors du 18ième W3D symposium.

Mars 2013 - Présentation finale des projets SPIS-GEO et SPIS-Science au 19ième SPINE meeting, ESA/ESTEC, Noordwijk, Pays-Bas

Le 19ième SPINE meeting, effectué au siège de l'Agence Spatiale Européenne (ASE / ESA), a été l'occasion de présenter les résultats des projets SPIS-GEO et SPIS-SCI.

SPIS-GEO, conduit par Artenum, dans le cadre d'un large consortium industriel, est une nouvelle version de SPIS dédiée aux applications industrielles et aux missions GEO et LEO. SPIS-GEO a aussi été l'occasion d'une refonte complète du framework de modélisation métier, SPIS-UI, reposant sur l'IME Keridwen.

Mai 2012 - Présentation de SPIS-GEO et Keridwen à la 12ième Spacecraft Charging and Technology Conference (SCTC), Kitakyushu, Japon

Développé en partenariat avec l'ONERA et avec le support de l'Agence Spatiale Européenne (ESA), la première candidate release de SPIS-GEO/MEO a été présentée à la communauté spatiale dans le cadre de la 12ième Spacecraft Charging and Technology Conference (SCTC), mai 2012, Kitakyushu, au Japon.

Destiné aux utilisateurs industriels, SPIS-GEO/MEO doit permettre de simplifier l'usage des outils de simulation en interactions plasma-satellite et charge électrostatique des plates-formes orbitales en particulier en orbite géostationnaire.

Les charges électrostatiques résultantes de l'interaction avec le plasma environnant peut conduire à dommages importants sur les systèmes électriques embarqués. Leur modélisation précise est donc un enjeu critique pour les missions commerciales.

Basé sur l'IME Keridwen et intégrant les dernières technologies Artenum, comme Pénélope, Cassandra ou Frida, SPIS-GEO/MEO a reçu un très vif intért de la part des communautées scientifique et industrielle, y compris hors Europe.

Au-delà de SPIS-GEO/MEO, Keridwen a ainsi démontré sa capacité à offrir une plate-forme complète de modélisation, allant du prétraitement à l'analyse des données, sans oublier le contrôle des coeurs de simulation eux-même. Le spectre d'applications de Keridwen est aujourd'hui potentiellement très large et embrasse des domaines aussi variés que les SIG, la modélisation en radio-sureté nucléaire, la mécanique ou la thermique.

Une version PDF du poster pésenté est accessible pour plus d'informations.

Artenum remercie tous ses partenaires et clients pour leur soutien fidèle dans le domaine des IME.

Juin 2011 - Présentation de Keridwen à la 16e Web3D Conference

Artenum était présent à la 16e ACM Web3D Conference, qui s'est tenue du 20 au 22 juin au Réfectoire des Cordeliers, à Paris.
Cet événement international, sponsorisé par le Web3D Consortium et organisé par Systematic Paris-Région, est l'occasion pour les chercheurs, développeurs, expérimentateurs, artistes et créateurs de contenus de partager leurs connaissances et de faire le point sur leurs méthodes de création, d'utilisation et d'amélioration des nouvelles technologies Web 3D et multimédia.

Cette année, Artenum présentait l'état de l'art de son IME Keridwen et de plusieurs de ses composants, dont le logiciel de post-traitement 3D Cassandra et la bibliothèque de gestion de maillages non structurés Penelope / JFreeMesh.

Avril 2011 - Une nouvelle expertise sur Toulouse pour la CAO

Dans le cadre du développement de ses activités autour de son IME Keridwen, Artenum vient de renforcer son pôle d'expertise en CAO par l'embauche de nouveaux talents autour de la technologie OpenCascade.

L'intégration fine d'OpenCascade dans Keridwen et ses outils de post-traitement comme Cassandra permettra de renforcer les capacités de Keridwen en contexte industriel et de coordonner l'ensemble de la chaîne de modélisation, de la géométrie des systèmes complexes à à l'analyse fine de résultats de simulation.
Open source, reposant sur une base technologique solide, Keridwen a tout pour devenir la solution IME de référence.

Mars 2011 - Artenum, dix ans d'open source scientifique!

Décembre 2010 - Chaîne d'intégration continue Artenum

Dans le cadre de l'amélioration constante de ses produits et du suivi de ses prestations de services en informatique, Artenum a mis en place une chaîne d'intégration continue reposant sur les outils de référence d'aujourd'hui (Maven, Hudson, LibreSource, Sonar....). Au-delà du perfectionnement de la qualité des solutions logicielles produites, l'objectif est d'en améliorer la traçabilité, leur suivi, ainsi que leur inter-opérabilité.

Tous les projets Artenum sont progressivement installés sur notre serveur d'intégration continue à http://hudson.artenum.com qui les compile et les teste automatiquement. La qualité du code est automatiquement vérifiée par notre plate-forme de gestion de la qualité à l'adresse http://sonar.artenum.com. Enfin, de plus en plus de projets Artenum sont déployées sur notre dépôt de code public Maven à http://maven.artenum.com pour simplifier la réutilisation de nos composants dans vos projets.

Octobre 2010 - Artenum, sponsor d'un voilier de la Route du Rhum!

Artenum participe au sponsoring du bateau L'Express-Sapmer, skippé par le journaliste et coureur au large Pierre-Yves Lautrou, pour cette 9e édition de la Route du Rhum. Son voilier, le Class 40 n° 68, est un monocoque high tech de 12,19 mètres (40 pieds), réplique des machines du Vendée Globe.
Une partie du financement est assuré par une opération originale de sponsoring en ligne le Web prend le large qui propose d'acheter via Internet des emplacements de communication sur le bateau.
Le départ aura lieu le 31 octobre à Saint-Malo pour rallier Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, soit 3540 miles (environ 6500 km) de course en solitaire, à laquelle participeront plus de 80 concurrents répartis en 5 catégories.

Notre équipage adresse ses meilleurs v?ux de succès à Pierre-Yves, et que le drapeau noir d'Artenum l'accompagne!

Octobre 2010?- Release d'ArtTk 2.0.1

La bibliothèque graphique ArtTk est disponible en version 2.0.1.
Particulièrement adaptée aux applications scientifiques et techniques, ArtTk offre dans son kit de développement un ensemble de modules d'interface graphique (widgets) facilitant l'assemblage de composants Swing dans une IHM métier.

Dans cette version ont été ajoutés des loggers graphiques permettant d'afficher des messages d'avertissement, d'erreur, d'information, etc. avec l'affichage d'icônes en relation avec l'importance du message.
Depuis la version 2.0, ArtTk s'est enrichie d'un éditeur de dégradés de couleur, qui permet de manipuler des dégradés via des interfaces graphiques, et de GridBagPanels, composants permettant de simplifier la définition du layout des applications.

>> Lien vers la page projet d'ArtTk.

Septembre 2010 - Artenum?: une nouvelle antenne à Toulouse, pour le spatial et les SIG

Artenum est heureuse de vous annoncer l'ouverture de son nouveau site sur la région de Toulouse, accompagnée par le renforcement de son équipe.
Le pôle toulousain sera dédié en priorité aux actions liées au domaine spatial, à l'aéronautique et aux systèmes d'information géographique (SIG).

Septembre 2010 - La 11e Spacecraft Charging Technology Conference s'ouvre à Albuquerque

Artenum est présent à la 11e Spacecraft Charging Technology Conference (SCTC), qui a lieu cette année du 20 au 24 septembre à Albuquerque (Nouveau-Mexique).
Cette conférence internationale est axée sur la science et la technologie relatives à la charge électrostatique des véhicules spatiaux. Les effets néfastes des particules chargées émises par l'environ­nement spatial peuvent affecter le contrôle et les performances des engins spatiaux et même entraîner leur perte.
Le but de la SCTC est d'offrir l'occasion de présenter, échanger et discuter des nouveaux résultats de recherche dans le domaine des interactions plasma-satellite, ainsi que de leur impact sur la technologie des engins spatiaux et des instruments scientifiques d'étude des plasmas spatiaux.

Juin 2010 - Présentation de Collaviz au salon Ter@tec

ADans le cadre du forum Ter@tec 2010 qui s'est tenu les 15 et 16 juin sur le campus de l'École Polytechnique, à Palaiseau (Essonne), la première version expérimentale de la plate-forme de visualisation 3D Collaviz a été présentée publiquement lors de l'atelier consacré aux "nouveaux paradigmes de la visualisation scientifique".
Regroupant plus d'une soixantaine d'entreprises et de laboratoires de recherche, l'association Ter@tec a été créée à l'initiative du CEA pour constituer le premier pôle de compétence européen en simulation numérique et en calcul haute performance. Le forum Ter@tec 2010 avait pour thème le développement grandissant des usages du calcul intensif dans l'industrie et la recherche. Les ateliers ont été l'occasion de présenter les nombreux projets collaboratifs autour du HPC.
Rappelons que l'enjeu de Collaviz, soutenu par l'ANR, est de pouvoir faciliter aussi bien l'analyse multi-expert que le traitement simultané à distance d'amples volumes de données scientifiques. Cette plate-forme open source modulaire, ayant vocation à être déclinée vers de nombreuses applications métier, s'inscrit dans l'évolution naturelle du projet SCOS/V3D.

Novembre 2009 - Une nouvelle expertise chez Artenum

Artenum est heureuse et fière d'annoncer la promotion de son collaborateur Benoît Thiébault au titre de Docteur en sciences physiques.
Sa thèse «Modélisation 3D de l?environnement plasmique des sondes spatiales émettant des particules», soutenue le 25 novembre 2009 au LATMOS de l'Université de Versailles Saint-Quentin, a été reçue avec la mention "très honorable" ? à laquelle s'ajoutent les félicitations de toute l'équipe d'Artenum.
Le jury, franco-suédois, était composé des meilleurs experts de la communauté de la modélisation des interactions plasma-satellite en Europe.

Août 2009 - Fin du Mongol Rally ? Arrivée à Oulan-Bator

L'équipe The Frogs go Wildeast est parvenue saine et sauve à Oulan-Bator. Le train arrière sévèrement endommagé, la Skoda Felicia a failli vivre ses derniers instants sur la piste à 500 kilomètres de la capitale, s'il n'y avait eu l'ingéniosité et l'esprit d'entr'aide des mécanos locaux.

Après un petit-déjeuner arrosé au café au lait dans le restaurant français d'Oulan-Bator, les quatre équipiers se sont rendus au Ger Village de la Christina Noble Children's Foundation, avec laquelle ils avaient décidé de concourir.
Cette organisation travaille en Mongolie autour de trois priorités:
? donner des yourtes aux plus pauvres via le programme Give a ger,
? soigner les plus défavorisés,
? organiser des Ger Villages pour des enfants.
Rien qu'à Oulan-Bator, plus de 4000 enfants survivent dans les rues, dans des conditions extrêmement dures.

C'est un reportage émouvant, agrémenté de nombreuses photos, qui conclut cette aventure sur le blog des Frogs mongolnautes.

Juillet 2009 - Artenum sponsorise une équipe du Mongol Rally!

Artenum est heureuse d'annoncer son soutien à l'équipe The Frogs go WildEast qui participe à l'édition 2009 du Mongol Rally. L'équipage est parti samedi 18 juilet 2009 de Milan à bord d'une Skoda Felitia modifiée, et doit parvenir à Oulan-Bator fin août. Le parcours nord retenu traverse l'Ukraine, l'Asie centrale et la Russie.

Le Mongol Rally est un rallye à vocation humanitaire qui démarre de Londres, Milan et Madrid pour rejoindre la capitale de la Mongolie, sans aide ni assistance.
À bord de voitures parfois âgées, de moins d'1,2 litres de cylindrée, les équipages choisissent leur propre itinéraire et leur vitesse de croisière pour joindre leur destination. Les véhicules qui parviennent au bout de leur périple  sont offerts à une ONG qui les revend pour aider les populations locales. Par ailleurs, pour s'inscrire au rallye, chaque équipe doit se joindre à une association caritative de son choix soutenant des projets humanitaire en Mongolie.
Cette année, ce sont au total 450 véhicules représentant une vingtaine de pays qui prendront le départ de ce cinquième Mongol Rally.

Mai 2009 - Fin du projet SCOrWare

Le projet SCOrWare vient de se terminer. Financé par l?ANR, SCOrWare avait pour objectif le développement d?une implémentation complète de la spécification SCA (Service Component Architecture) définie par l?Open SOA Collaboration, dont le framework FraSCAti développé par l?équipe projet INRIA Adam, ainsi que les outils de développement associés.
Dans ce cadre, Artenum a continué à mettre en ?uvre les possibilités de l?Approche Orientée Service (SOA) pour systèmes logiciels modernes. Notre équipe a présenté un démonstrateur de visualisation scientifique 3D, orienté service distribué et modulaire, reposant entre autres sur la composition dynamique de services de traitement. Ce démonstrateur a confirmé le bien-fondé de cette approche, et les résultats obtenus s'inscrivent dans la démarche générale du projet Collaviz sur la visualisation scientifique haute performance.
Ces démonstrateurs ont été incorporés à la publication officielle de FraSCAti, elle-même partie intégrante de la dynamique ObjectWeb.

Janvier 2009 - Participation au projet Collaviz

Artenum participera au projet Collaviz, géré par Oxalya, auquel contribuera une vingtaine d'acteurs majeurs, dont EDF R&D et le CEA.
Collaviz vient de démarrer en ce début d'année et se place dans l'axe du précédent projet SCOS/V3D. L'objectif de cette plate-forme collaborative OpenSource est de permettre de développer un framework orienté service (SOA) adapté aux évolutions de la visualisation scientifique 3D.
L'atout primordial apporté par Collaviz à la communauté scientifique et industrielle sera de rendre disponible et de pouvoir transférer à vaste échelle l'analyse et la collaboration à distance. Des technologies Web à la pointe du calcul partagé hautes performances et des centres de visualisation permettront de manipuler de très grands ensembles de données à partir de simples stations de travail, partout dans le monde.

Janvier 2009 - Fin du projet SCOS

Le projet SCOS vient de se terminer.  Labellisé par le pôle de Compétitivité System@TIC et financé par l'ANR, cette plate-forme générique Open Source vise à  structurer les systèmes de calcul scientifique, notamment à travers la définition d'un standard ouvert multi-domaines et l?amélioration de l'interopérabilité entre les systèmes complexes.
Dans ce cadre, Artenum a présenté le framework de visualisation scientifique V3D, un outil de haute capacité, collaboratif, léger et orienté service dont nous avons développé le moteur de traitement sur base VTK et Java, appelé Cassandra PCS.

Octobre 2008 - Participation au projet HELIOS

Artenum est impliquée dans le projet HELIOS soutenu par le pôle de compétitivité System@TIC Paris-région dans le cadre du groupe thématique "Logiciel libre".
L'ambition d'Helios est de mettre en place un portail ALM (Application Lifecycle Management) Open source d'industrialisation de solutions permettant de tester, intégrer, configurer et maintenir les différents composants des applications à base de logicies libres. HELIOS sera adaptable aux habitudes des utilisateurs et permettra aux intégrateurs et éditeurs de logicies d'améliorer la qualité de leurs développements et de réduire le cycle d'intégration et de maintenance.

Mai 2008 - La forge collaborative LibreSource passe sous GPL

Le consortium LibreSource, associant la société Artenum et l'INRIA, a annoncé aujourd'hui la sortie de LibreSource 2.5, mise à jour significative de son logiciel de forge collaborative. LibreSource est désormais disponible sous la licence libre GNU GPL V2 et renforce ses atouts pour le travail collaboratif et pour le développement logiciel. LibreSource a atteint une maturité qui lui permet d?être déployé dans un contexte industriel, pour des communautés de plusieurs milliers d?utilisateurs.

LibreSource se présente comme un portail Web réunissant tous les outils de communication et de partage nécessaires au travail collaboratif. Cette solution, particulièrement adaptée au développement logiciel, a pour ambition de faciliter la coordination des projets collaboratifs et d?en réduire les coûts.

LibreSource a été créé en 2001 sous l'égide du Réseau National des Technologies Logicielles. ?Les forges de première génération avaient montré la voie, mais étaient inappropriées pour les entreprises ou les institutions de recherche avec lesquelles nous travaillions? se rappelle Julien Forest, gérant d'Artenum. ?Nous avons trouvé auprès de l'INRIA et de l?Université Paris Diderot - Paris 7 une vision et un savoir-faire uniques pour répondre à ces besoins. LibreSource est ainsi conçu pour s'adapter aux projets et gérer finement les droits d'accès?.

La communauté scientifique a fourni les premiers utilisateurs de LibreSource. L'Agence Spatiale Européenne a été la première à l'utiliser dans le cadre d'un projet de R&D industrielle. L'année passée a été marquée par son déploiement auprès de références telles que Thales Communication et le Ministère de l'Écologie. ?C?est un exemple de transfert technologique réussi entre la recherche et l?industrie qui est fondé sur un modèle économique « open source »? déclare Bruno Sportisse, Directeur du Transfert et de l?Innovation de l'INRIA, " Artenum est parvenu à faire de LibreSource une référence sur le marché des forges et un succès communautaire?.

Logiciel libre, LibreSource réunit en effet une communauté croissante. ?Nous faisons le choix de la licence GNU GPL V2 pour soutenir cette communauté et faciliter l'adoption de LibreSource? indique Stéphane Bagnier, responsable du pôle Groupware chez Artenum, ?la communauté de LibreSource contribue grandement à sa qualité?.

Entre autres améliorations, la version 2.5 de LibreSource apporte une meilleure intégration du gestionnaire de configuration Subversion ainsi que le support des serveurs d'applications Java JOnAS et JBoss. "LibreSource a atteint une maturité qui lui permet d?être déployé dans d'un contexte industriel, pour des communautés de plusieurs milliers d?utilisateurs" affirme Stéphane Bagnier, ?notre objectif pour l'année 2008 est de rendre massive son adoption en milieu industriel, notamment sur les marchés internationaux?.

Ce partenariat entre Artenum et l?INRIA souligne la vitalité du développement logiciel à l?INRIA, inscrit au c?ur d?une politique de transfert réaffirmée dans son nouveau plan stratégique (2008-2012).

A propos d'Artenum
Artenum est une société de services en solutions logicielles pour la recherche et le développement. Elle met son expertise au service de ses partenaires pour leur permettre de se concentrer sur leur coeur de métier. À l?occasion de la sortie de LibreSource 2.5, Artenum dévoile également sa nouvelle gamme de produits et de services. La société propose ainsi des serveurs LibreSource prêts à l?emploi, et des services professionnels d'hébergement, de formations, de personnalisation et de support fonctionnel et technique autour de LibreSource. Le détail complet de ces offres et du schéma de licensing actuel est disponible sur le site d?Artenum : http://www.artenum.com/libresource.

A propos de l'INRIA
L'Institut national de recherche en informatique et en automatique est le seul institut public français entièrement dédié à la recherche en sciences et technologies de l'information et de la communication (STIC).
Statut : Etablissement public à caractère scientifique et technologique, sous tutelle des ministères chargés de la Recherche et de l'Industrie
Dirigeants : Michel COSNARD, Pdg de l'INRIA ? Jean-Pierre VERJUS, directeur général adjoint
Budget annuel (2008) : 186 M? dont plus de 20% proviennent de ressources extérieures (industrie, agences nationales ou européennes, collectivités)
Centres régionaux de recherche : Paris ? Rocquencourt, Sophia Antipolis ? Méditerranée, Grenoble ? Rhône-Alpes, Nancy ? Grand Est, Rennes ? Bretagne Atlantique, Bordeaux ? Sud-Ouest, Lille ? Nord Europe, Saclay ? Ile-de-France
150 équipes-projets de recherche dont 85% sont communes avec d'autres organismes, des grandes écoles, des universités
2800 chercheurs dont 1 000 doctorants
790 contrats de recherche actifs
89 entreprises créées depuis 1984
Plus : www.inria.fr.

Mai 2007 - LibreSource 2.2, l'autre forge

LibreSource est une plate-forme collaborative polyvalente. Open source, modulaire et hautement configurable, LibreSource est adapté au développement collaboratif de logiciels, au groupware, à la gestion de communautés, la gestion électronique des données ainsi que la publication sur Internet.

Sur un seul serveur, LibreSource peut accueillir plusieurs projets, plusieurs groupes d'utilisateurs, et accorde un accès fin aux ressources. Basé sur la technologie de Java/J2EE, LibreSource est un serveur web modulaire que les utilisateurs peuvent adapter en ligne en combinant des ressources et des droits: pages wiki, forums, traqueurs, SCMs, dossiers, zones de téléchargement, boites aux lettres, formulaires, etc.

Une communication efficace est un pré-recquis fondamental pour une gestion agile de projet. Dans cette nouvelle version, LibreSource 2.2 embarque le serveur Jabber Tigase et le client Jabber Jeti. Cette integration permet l'envoi des notifications et une communication informelle au travers d'une messagerie instantanée. LibreSource simplifie la création d'une communauté dynamique et aide à maintenir et à améliorer les rapports qu'entretiennent les membres de l'équipe afin d'améliorer l'efficacité de leur coopération.

LibreSource 2.2 apporte trois nouvelles ressources : les groupes LDAP, les boites aux lettres et les formulaires. La ressource "groupes LDAP" permet de faire correspondre les groupes d'utilisateurs de LibreSource à ceux déjà présents dans un annuaire LDAP d'entreprise. La ressource "boite aux lettres" permet aux utilisateurs de déposer des fichiers dans une zone confidentielle. Avec la ressource "formulaire", un manager peut créer un formulaire électronique et laisser les utilisateurs le remplir. Les résultats peuvent être sélectivement affichés sur toute page du serveur, sous la forme d'un tableau ou comme une fiche réponse, et peuvent être exportés vers un tableur. Cette fonctionnalité peut être mise en oeuvre pour créer des questionnaires, des formulaires d'enregistrement, ou toute autre application qui nécessite une communication formelle.

En outre, LibreSource 2.2 renforce ses avantages. Plusieurs bogues ont été corrigés et la façon dont la sécurité est mise en oeuvre a été affinée. Le serveur est maintenant plus rapide, avec une plus petite empreinte en mémoire. LibreSource 2.2 a un meilleur empaquetage : l'installation, la configuration, la personnalisation et la mise à niveau sont maintenant plus faciles que jamais. En quelques clics, vous pouvez entrer en production.

Février 2007 - Cassandra, visualisation scientifique 3D utilise VTK 5

Artenum annonce que la version 2.2 de Cassandra, le framework de visualisation scientifique 3D basé sur VTK (the Visualisation ToolKit) et Java, est disponible.

Cassandra fournit un éditeur graphique de pipeline permettant de définir facilement toutes sortes de processus par simples combinaisons de filtres pré-définis. Cette approche facilite l'usage de tels outils puisque la prise en main de Cassandra ne nécessite pas l'apprentissage de connaissances pointues sur VTK ou le langage C++.

Ouvert et modulaire, Cassandra peut facilement être étendue par de nouveaux filtres qui se présentent comme des plug-ins chargés dynamiquement. Un exemple complet de plug-in est d'ailleurs fourni pour aider les utilisateurs à développer et à partager leurs propres plug-ins. Des zones d'échange et des Synchroniseurs LibreSource peuvent sur demande être ouverts sur le serveur LibreSource qui héberge Cassandra afin de rendre ces contributions disponibles à la communauté toute entière.

En avance sur les autres visualiseurs scientifiques 3D actuellement disponibles, Cassandra intègre la version 1.3 de JyConsole, la console Jython. Cela offre des fonctionnalités de prototypage basées sur Python/Jython et facilite son interopérabilité avec les plate-formes CAD/post-processing existantes ainsi que de futurs Environnements Intégrés de Modélisation (IME).

Cette nouvelle version apporte plusieurs améliorations majeures :

  • Support de VTK 5.0, intégrant implicitement les nouvelles fonctionnalités et évolutions de VTK 5.x et ouvrant Cassandra aux futures améliorations;
  • Maintient de la compatibilité avec VTK 4.2;
  • Intégration de la version 1.3 de JyConsole, la console Python/Jython apportant une complétion orientée objet;
  • Intégration de plusieurs nouveaux plug-ins;
  • Quelques corrections de bug.

Artenum a présenté Cassandra 2.2 sur son stand au salon Solutions Linux 2007 qui s'est tenu à Paris (France).